Bétove

Heureusement, pour lui (et pour nous ?) ce Bétove, sous son véritable nom et parallèlement à ses activité de saltimbanque, s'est également amusé à composer plus sérieusement. Il nous a laissé des œuvres plus "sérieuses" : un oratorio (Notre-Dame de la joie), des opéras (dont Psyché), des opéras-comiques (Fleur de Valencia, D'Artagnan), des ballets (dont Trois pantins de bois créé par La Pavlova). Il se permit même d'écrire de la musique pour des comédies musicales (Pom Pom, en 1928 [sur un livret de Jean Le Seyeux]) et s'intéressera même au cinéma où il écrivit pour : Abel Gance une trame sonore pour La dixième symphonie en 1918, Henri Diamant-Berger (Vingt ans après - 1922 - Éducation de Prince - 1927), Maurice de Canonge (Gosse de riche -1938) et Max Joly (Descendons l'avenue de la Grande Armée 1939).

On pourra écouter, sur le site de l'Encylopédie multimedia de la comédie musicale théâtrale en France de 1918 à 1940 de Jacques Gana, plusieurs extraits, format MIDI de sa comédie musicale.


(Cliquer sur le bandeau)

À partir de 1945, son activité diminua considérablement et, à l'exception de quelques prestations à la radio ou la composition de la musique pour Barrières de Christian-Jaque (1949), il se fit oublier.

Michel Maurice Lévy, alias Bétove, mourut en 1965, âgé de 82 ans.


Ajout du 12 septembre 2009

Dominique Chailley écrivait, le 9 septembre 2009 sur notre Forum :

"J'ai été heureux de trouver sur votre site une page consacrée à "Bétove". Je vous trouve bien sévères pour cet admirable musicien et humoriste, qui n'a pas eu de chances, c'est vrai, dans sa carrière.

Je ne parlerai pas de ses œuvres "sérieuses", que je connais mal, mais ses "Petites chansons étrangères" ou "Les amours de Jean-Pierre, opéra exagéré en un acte" à la manière de Rossini, sont de purs chefs d'œuvres. Savez-vous si ces 78 tours ont été réédités en CD ? Il faut penser à la performance que représentait, en 1930, le fait de chanter en s'accompagnant au piano devant un simple micro, sans guère de possibilité de montage en studio.

Le débit extrêmement rapide de ses textes (tout devait tenir sur une face de 78 T) n'en rend que plus manifeste la virtuosité pianistique et vocale de ce musicien "de haute volée". Je correspondrais volontiers avec toute personne collectionnant les disques, partitions et textes de cet auteur-compositeur : j'aimerais tenter d'écrire une monographie sur lui.

Merci d'avance."

Notre réponse:

"Sévère ? Pas trop tout de même. Le problème avec les humoristes, surtout les humoristes mettons "intellectuels", c'est qu'il s'adresse à un public relativement restreint et la plupart du temps dans un contexte difficile à reconstituer avec le temps contrairement à un Georgius ou à des Laurel et Hardy qui font encore rire cinquante ans après leur disparition ; c'est ainsi (mon avis) que certains films de Chaplin qui, vers la fin, s'est pris au sérieux, vieillissent mal et voilà peut-être pourquoi les Bétove - enfin ceux que nous avons écoutés - nous ont paru surannés mais il est sur la liste des interprètes dont nous recherchons une plus grande quantité d'enregistrements. - Nous y reviendrons bientôt.

À votre question, à savoir s'il a été édité en CD, il ne l'a pas été à notre connaissance mais si jamais il nous arrive de trouver d'autres 78 T de lui, c'est avec un grand intérêt que nous les écouterons et diffuserons, si possible, ici.

Ajoutons en terminant que François Caradec était un grand admirateur de Bétove.

Question : Permettez-vous que nous ajoutions vos commentaires et les notes ci-dessus à la page "Bétove" sur notre site ? - Nous pourrions même ajouter votre adresse-mail pour permettre à ceux qui partage votre enthousiasme de vous écrire.

Cordialement,"

Et Monsieur Chailley ajoute :

"Merci de votre réponse. Oui, vous pouvez insérer tout ou partie de mes modestes réflexions sur votre page "Bétove", si vous pensez que cela peut intéresser certains.

Mais quant à savoir s'il a "vieilli", c'est une question de culture générale et musicale : qui ne s'intéresse qu'à Gainsbourg, Baschung ou Claude François ne peut, en effet, que passer à côté. Mais serait-ce bien grave ? Merci de me confirmer qu'il n'y a pas de repiquage en CD : ce serait à faire.

Je pense avoir tous ses 78 tours, mais leur état n'est souvent pas fameux, car ils ont été assidument écoutés par trois générations de musiciens... Vous pouvez aussi indiquer mon e-mail, en espérant que je ne serai pas importuné par des "blogueurs" désœuvrés, qui parlent pour ne rien dire... Bien à vous."

dchailley @hotmail.com (Supprimer l'espace entre le nom et le signe "@")


Ajout du 13 août 2010

Deux faces de... "Le tour du monde en 8 minutes", un disque que nous a communiqué un collectionneur, en la personne de Monsieur David Silvestre, que nous remercions :

Disque Odéon - n° 171.045 - face 1


Disque Odéon - n° 171.045 - face 2