LIVRES PARUS RÉCEMMENT

Notre site met cette page à la disposition de ceux qui présentent des livres sur la Chanson Française d'avant 1945 (et après 1870). Ce service est GRATUIT et n'est aucunement relié à des organismes, entreprises ou individus à des fins commerciales. Le site ne reçoit aucune rémunération redevance, ristourne ou réduction de prix en rapport avec ces annonces.

Philippe Beau - Guignol Streble - La tradition lyonnaise de père en fils.
Editions du Poutan - Publication ? l'automne 2014.
16,5 x 23 cm - 160 pages - Nombreuses illustrations en noir et en couleur.

Fondée en 1929 par Marius (le père) la compagnie Streble est toujours animée en 2014 par Daniel (le fils). Sous la houlette de ce dernier, Guignol s'est installé en décembre 1993 au sein du "complexe de la Ficelle" à la Croix Rousse. Le théâtre "Guignol, un gone de Lyon" Compagnie Daniel Streble, était né !

C'est en ces lieux qu'on perpétue la tradition familiale. Daniel n'hésite pas à innover tout en prenant soin de conserver "l'esprit" de la marionnette créée par Laurent Mourguet.

Passionné par les arts populaires, Philippe Beau a signé récemment deux ouvrages biographiques particulièrement réussis : La saga d'une famille de musiciens facteurs de pianos automatiques, les Brun ; et la vie de Henry's, le funambule stéphanois qui a fait frémir le monde entier par ses exploits. Il nous propose aujourd'hui une saga familiale riche en péripéties et en anecdotes en même temps qu'une histoire particulièrement bien documentée d'un vrai guignol lyonnais.

Plus d'informations et commande ici.

Françoise Giraudet - Musidora - Un certain regard
F. Giraudet - Auteure / Éditrice - Décembre 2012
29 cm X 21 cm - 190 pages - Abondamment illustré.

Savait-on que Musidora a commencé sa carrière par la chanson ? Pas trop ! Pourtant... c'est bien ce qu'elle fit avant de passer aux "Vampires" ! Elle est la fille de Jacques Roques, le compositeur (entre autres) de "La chanson du vin".

Une biographie très agréable et très illustrée, comme Françoise Giraudet sait les faire, pour nous emmener à la découverte d'un personnage fantasque et pourtant pionnier à bien des égards...

Présentation, commande et autres ouvrages sur le site de l'auteure.

Alain Renault - Gaston Couté - Discographie
Éditions Dualpha
21 cm X 14,5 cm - 146 pages - Abondamment illustré.

La discographie (1903-2012) des interprètes du poète Gaston Couté.

Plus d'informations sur le site de l'éditeur.

Rémy Wermester - Montéhus - La lutte en chantant
Éditions Elzévir - 2012
Préface de Claude Lemesle
23 cm X 15 cm - 402 pages - Abondamment illustré.

"La butte rouge, c'est son nom,
l'baptème s'fit un matin... "

C'est bien sûr la voix d'Yves Montand ou de Renaud qui résonne à nos oreilles. Le parolier c'est... Gaston Montéhus... un homme attachant, célèbre en son temps : "La Belle époque"... au parcours étonnant ! En 2012, ce sont les 60 ans de sa mort.

Chansonnier, né au lendemain de la Commune et disparu après la Seconde Guerre mondiale, il n'aura cessé - au rythme des événements quotidiens, historiques - de porter un regard aiguisé, sans complaisance au travers de chansons et pièces de théâtre, sur son temps tumultueux.

Comme l'écrit avec justesse dans la préface, Claude Lemesle, aussi auteur-compositeur et vice président de la Sacem :
"Montéhus... c'est un peu... le grand-père de Renaud..."

Plus d'informations sur le site de l'éditeur.

Philippe Crocq & Jean Mareska - Edith Piaf - Hymne à la Môme
Éditions Albin Michel - Paris - 2012

Les auteurs de cette biographie ont trouvé un nombreimpressionnant de photographies tout à fait remarquables. Le coté iconographique apporte à cette œuvre, en plus de l'écrit, une richesse unique à ce jour et souligne de facon impressionnante la personnalité d'Edith Piaf. Il illustre les métamorphoses de sa vie, sa fulgurante victoire par le travail, la volonté et le génie, sur la misère et le malheur.

Ce livre nous fait comprendre l'extraordinaire voyage de la vie d'Edith Piaf et pourquoi, toutes générations confondues, cinquante ans après sa vie physique, elle est toujours aimée par ceux qui l'ont, ne serait-ce qu'une fois, entendue chanter.
Charles Dumont

Plus d'informations sur le site de l'éditeur.

Stéphanie Del Regno - Le chant des Ève et la danse des Adam
Éditions La Vallée Heureuse - 2012

À signaler, la parution, aux éditions La Vallée Heureuse, le livre d'une jeune et prometteuse auteure, Stéphanie Del Regno : Le chant des Ève et la danse des Adam ou l'histoire du chant et de la danse dans l'humanité. Préface de Dorothée Gilbert, danseuse étoile de l'Opéra de Paris.

Ce livre dresse un état des lieux inédit sur la position et la dimension prêtées au chant et à la danse dans notre histoire, depuis l'Antiquité jusqu'à aujourd'hui et à travers le monde.

Au fil des documents anciens et contemporains, vous trouverez une iconographie sélectionnée, des interviews de divers spécialistes et des références incontournables. Cet ouvrage se veut à la portée de tous, et vous dévoilera pourquoi l'être humain ne peut résister à l'appel du chant et de la danse.

Plus d'informations sur le site de l'éditeur.


Françoise Giraudet - Eugénie Buffet - Des Ambassadeurs au pavé...
F. Giraudet - Auteure / Éditrice - Mai 2011 (Épuisé)

Un juste hommage, mérité par Eugénie Buffet, cette grande Dame de la chanson. Les documents étant rares, souvent imprécis et mal conservés, Françoise Giraudet, patiente, ne compte plus les recherches, les chines et autres achats de documents pour finalement fort bien réussir à nous révéler, entre autres, ce que Madame Buffet n'a pas forcément raconté à Maurice Hammel (Ma vie, Mes amours, mes aventures - Eugène Figuière - Paris), en 1930.L'ouvrage, abondement illustré, retrace le parcours de l'artiste, de sa naissance et son enfance en Algérie à sa "carrière" parisienne au service des plus démunis.

Francesco Rapazzini - Damia - Une diva française
Éditions Perrin - Octobre 2010

La vie de Marise Damien, dite Damia (1889-1978), fut romanesque et sulfureuse. Née à Paris dans un milieu populaire, Damia affirme très tôt son goût de l'indépendance ; adolescente rebelle, elle fréquente les milieux interlopes qui se mêlent à Paris, joyeuse capitale de la fête et du plaisir à la veille de la Grande Guerre. Elle danse, chante. On la remarque, et cette beauté intemporelle devient au temps des Années folles une véritable idole dont la célébrité dépasse les frontières de l'hexagone. Sur scène, son jeu envoûte.

Damia a inventé sa propre dramaturgie, marquée par l'expressionnisme allemand : elle a le geste épuré, son corps drapé de noir mis en lumière, le regard magnétique saisissant l'auditoire subjugué par sa voix grave et mélancolique qui fait merveille dans "La Veuve" (à écouter dans cette page) ou "Les Goélands". Juliette Gréco et Barbara lui doivent beaucoup, moins cependant qu'Édith Piaf qui a tout pris d'elle, surtout à ses débuts. Actrice, elle tourne avec Abel Gance et Sacha Guitry.
Femme hardie, Damia est aussi vulnérable : elle s'adonne à l'opium, à la cocaïne et boit trop. (...)

Suite et plus d'informations sur le site de l'éditeur.

Françoise Giraudet - Polaire - La demoiselle à la rose rouge
F. Giraudet - Auteure / Éditrice - Novembre 2009

L'histoire vraie et surtout... non romancée de Polaire. Bien loin de céder aux caprices de notre époque, Françoise Giraudet décide d'assumer seule l'écriture et l'édition de cet ouvrage authentique. Evidemment, en inventant des détails croustillants, des histoires sulfureuses, un éditeur se serait précipité ! Mais là n'était pas le projet. Dans son autobiographie Polaire par elle-même, Polaire entend livrer les souvenirs de sa vie,
"(...) les mille choses vues sans ordre, peut-être, mais en toute sincérité." Elle ajoute : "Les amateurs de déductions faciles ont étendu à ma mentalité les traits exceptionnels dont la nature avait gratifié mon corps et mon visage." Mais ce livre ne rend pas compte de son parcours luxuriant. Intuitive, paradoxale, Polaire, reine de la vie parisienne à la carrière multiple, et beauté moderne en dehors des canons de l'époque, inspire de nombreux artistes et caricaturistes, des photographes et des écrivains. La presse s'empare de son image : le corps devient une source d'intérêt et de séduction et la publicité y voit un objet esthétique qui va peu à peu s'imposer comme un idéal physique. On assiste à la naissance de la notion de vedettariat. Polaire a dépoussiéré le monde du spectacle, de la mode, de la femme... Aujourd'hui oubliée, Polaire a pourtant bénéficié de l'attention de ses contemporains pendant près de quatre décennies : Willy, Colette, Picasso, Toulouse-Lautrec, Sem, Cappiello... ont été parmi les témoins de l'essor de la carrière de cette actrice.

Présentation, commande et autres ouvrages sur le site de l'auteure.











Angelo Luerti - Charles Gesmar 1900 - 1928
Edition Guido Tamoni - Novembre 2009

Par l'auteur d'un précédent ouvrage Non solo Erté (Pas uniquement Erté) consacré à une quarantaine de dessinateurs de costume pour le Music-Hall parisien, dont le travail a été quelque peu éclipsé par la notoriété et l'extrême longévité d'Erté. Voir au bas de cet article.

Voici Charles Gesmar 1900 - 1928.
On peut parler de "beau livre" tant par la qualité de sa reliure que par la richesse de son iconographie.

Il en est édité 500 exemplaires. Un livre rare, donc. Prix : 98 euros

Informations et commande auprès de l'auteur.
Écrire à luerti.angelo @ iol.it (en supprimant les espaces avant et après @)

"Ce livre se propose de rendre hommage à Charles Gesmar (1900-1928), un des dessinateurs pour le music-hall parmi les plus créatifs et innovateurs qui, à cause d'un manque évident d'information, aujourd'hui comblé, il fut injustement délaissé par les recherches en la matière.
Cette lacune est due au désintéressement général pour l'Art Déco jusqu'à la moitié des années soixante, mais aussi par l'"effet Erté" (1892-1990): cet artiste, en effet le seul survivant parmi les dessinateurs pour le music-hall, a de fait monopolisé l'attention des critiques et des historiens.
Gesmar fut un génie incroyablement précoce. Dès l'age de quinze ans, il dessinait déjà les costumes pour Mlle Spinelly, une des plus célèbres actrices de l'époque.
À seize ans, il commence à dessiner pour Mistinguett, la reine du musichall.
L'actrice avait alors quarante et un ans.
Depuis ses débuts, le jeune talent avait été fasciné par le charme des couleurs vives, des paillettes qui étincellent sous la lumière des projecteurs. Il aimait la splendeur et le luxe, il recherchait l'ambiance exubérante des effets fastueux des plumes et des soieries, l'éclat et l'orgueil des mises en scènes débordantes de lumière. (...)

Malgré sa brève carrière, brisée par une pneumonie à ving-sept ans, en neuf ans (deux années furent dédiées au service militaire) il produit plus de douze-mille dessins de costumes, une trentaine de couvertures de programmes et cinquante-cinq affiches. "Son œuvre est formidable, et l'évolution qu'il fit subir dans l'art du costume est égale à celle que lui fit subir Bakst avant lui" aux Ballets Russes.
Jean Cocteau fut son grand admirateur."

Pour mémoire :

Angelo Luerti - Non solo Erté - Not only Erté
Costume Design for the Paris Music Hall 1918 - 1940
Edition Guido Tamoni

Informations et commande auprès de l'auteur.
Écrire à luerti.angelo @ iol.it (en supprimant les espaces avant et après @)