Henri Garat

Amusez-vous

1934

Chanson de W. Heymans et de Sacha Guitry, musique de A. Willemetz, créée en 1934 par Henri Garat et tirée de l'opérette Florestan 1er, Prince de Monaco.

 

Pour une version plus "vocale", se rendre à la page consacrée aux Comedian Harmonists.

(Ne pas confondre cette chanson avec "La crise est finie" de Lenoir / Waxman et Colpé), créée la même année par Albert Préjean dans le film du même nom.

 

Paroles

Que ce serait charmant sur terre
Un pays où les gens n'viendraient
Que par plaisir, pour se distraire
Où dans ce but tout serait fait.

Combien ce serait sympathique
Un pays où l'on n's'occuperait
Ni d'affaires ni de politique
Où sans arrêt l'on s'reposerait

Et quelle joie souveraine
Quand on Prince de Monaco
De pouvoir dire à tous ceux qui viennent
De Londres ou bien de Chicago :

Refrain
Amusez-vous, foutez-vous d'tout
La vie entre nous est si brève
Amusez-vous, comme des fous
La vie est si courte, après tout.

Car l'on n'est pas ici
Pour se faire du souci
On n'est pas ici-bas
Pour se faire du tracas.

Amusez-vous, foutez-vous d'tout
La vie passera comme un rêve
Faites les cent coups, dépensez tout
Prenez la vie par le bon bout.

Pour que les gens voient tout en rose
Ou tout en bleu à Monaco
La première chose qui s'impose
Est d'supprimer tous les impôts

Car dans la comédie humaine
Où tous les rôles on leur raison
Il n'y en qu'un seul qui me gêne
Oui, c'est le rôle des contributions

Pour un roi quelle joie adorable
Quelle charmante innovation
De pouvoir à tous ces contribuables
Envoyer cette sommation :

au Refrain