Perchicot

La sérénade de la purée

1919

Chanson créée (et enregistrée en 1921 chez Pathé) par André Perchicot.

Paroles et musique de Georges Villard.

Pour une version (1929) chantée par son créateur, voirà cette page.


Paroles

D'puis une heure au moins
Je chante et n'vois point de clients paraître.
Ah ! j'vous d'mand' pardon
Voici qu'au second
S'ouvre une fenêtre
Chouett' c'est un copain
Qu'j'ai sauvé d'la faim
Il me l'rendra p't'être ?
Non il se r'tire
Sans rien me dire
Ni me j'ter un rotin
Gard'ta fortune
J'ai pas d'rancune
Tant mieux si t'es rupin

Refrain
Quand tu seras dans la purée
Reviens vers moi
Je ne mèn' pas un' vi' dorée
Comme celle d'un roi
Mais j'ai toujours ma p'tit'carrée
Au d'ssous des toits
Un croûton, un' côt'lett' panée
Ça s'ra pour toi

Un minois fripon
L'remplace au balcon / Se montre au balcon
Mais c'est Antoinette / Tiens c'est Antoinette
la gosse aux ch'veux d'or / La môme aux ch'veux d'or
Que j'aimais si fort
Simple midinette
Mondaine aujourd'hui
Tu viens après lui
T'offrir ma binette
Oui, mais, cher ange
Parfois l'on change
De sort'en un' seul' nuit.
D'main devant ma d'meure
Il s'peut qu'tu pleures
Ton court bonheur enfui

au Refrain

Un toutou soigné
Bien blanc, bien peigné
D'la maison s'élance
Il saut' s'il vous plaît
Sur mes pauv's mollets
Faut s'mettre en défense
Tiens c'est mon chien Dick
Qu'j'avais pris ru'L'pic
Teigneux, sans pitance
Va-t-il reconnaître
Son ancien maître
Ou faire comme l'autre loustic
Le chien m'caresse
J'pleur'd'allégresse
Tell'ment je trouv' ça chic

Dernier refrain
Malgré que j'sois dans la purée
Tu viens vers moi
Toi tu te fous d'la vie dorée
Que mèn'ent les rois
Viens, j'ai toujours ma p'tit' carrée / Tu restes seul fidèle à l'homme
Au d'ssous des toits / Qui n'a plus rien
Un croûton, un' côt'lett' panée /Et s'y'a d'la r'connaissance en somme
Ça s'ra pour toi / C'est dans les chiens


Les variantes de la version endisquée sont sont signalées en gris.