Georgius

Veux-tu que j'te fasse un dessin ?

1927

Paroles de Georgius - Musique de R. Darley


Paroles

Antoinette, tu es charmante,
Malheureusement, tu es
D'une bêtise déconcertante,
Tu ne me comprends jamais.
Quand tu es pâle, je t'questionne :
"Ne s'rais-tu pas anémique ?"
Tu m'réponds : "Non, j'suis Bretonne
Et mon père est catholique."
Pour que ces malentendus
Entre nous n'existent plus...

Veux-tu que j'te fasse un dessin
A la plume, à la plume,
Veux-tu que j'te fasse un dessin
A la plume ou au fusain ?
Au restaurant, quand j'dis :
"Est-ce que d'la langue ça t'semble bon ?"
Subitement, tu rougis
Et tu m'appelles : "Petit cochon !"
Veux-tu que j'te fasse un dessin
Pour que tu comprennes bien ?

A l'occasion de ta fête
Ce fut une grande soirée.
Mais comme tu m'faisais la tête,
Très inquiet, je t'ai d'mandé :
"T'as donc pas d'reconnaissance ?"
Tu m'as dit sans t'épater :
"Si, j'en ai une en souffrance
Qui provient du mont-de-piété,
Et j'voudrais bien qu'tu m'en r'tires
Ma bague avec un saphir."

Veux-tu que j'te fasse un dessin
A la plume, à la plume,
Veux-tu que j'te fasse un dessin
A la plume ou au fusain ?
J't'ai dit : "Sur mon habit
J'vais avoir une grosse orchidée."
J'sais pas c'que t'as compris,
Mais tu m'as dit :"Faut bien t'soigner."
Veux-tu que j'te fasse un dessin
Pour que tu comprennes bien ?

Quand nous sommes à la campagne
J'ai du lyrisme dans l'cœur.
Te croyant ma vraie compagne,
J'te parle des arbres, des fleurs.
Je te dis : "Vois l'herbe tendre,
Il s'rait doux que l'on s'y cache."
Et tu m'réponds, sans comprendre :
"Y a d'quoi en nourrir des vaches !"
Pour te dépeindre mon désir,
Puisque tu n'sais pas l'sentir...

Veux-tu que j'te fasse un dessin
A la plume, à la plume,
Veux-tu que j'te fasse un dessin
A la plume ou au fusain ?
Te prenant par les hanches,
J'te dis : "Faisons comme les oiseaux !"
Et tu grimpes sur une branche
Pour faire pipi sur mon chapeau !
Veux-tu que j'te fasse un dessin
Pour que tu comprennes bien ?