Germaine Montero

Pas précisément de la période Du Temps des cerises aux Feuilles Mortes, nous avons retenu le nom de Germaine Montero car elle demeure, à notre avis, une des grandes interprètes de Bruant.

Née Germaine Heygel, d'un père alsacien, le 22 octobre 1909, décédée à Saint-Romain-en-Viennois (Orange) le 29 juin 2000, elle est surtout connue pour ses rôles dramatiques au théâtre (notamment chez Jean Villar) où elle fut une excellente interprète de Federico Garcia Lorca qu'elle fit connaître en France dans des pièces comme Noces de sang,Yerma ou La Maison de Bernarda Alba dans lesquelles elle a débuté sa carrière à l'âge de 18 ans. Chanteuse, elle a interprété avec sa voix unique, outre Bruant, Prévert, Ferré, Béranger, etc.

Au cinéma

Elle a joué dans plusieurs films dont :

  • Santa Rogelia : il peccato di Rogelia Sánchez de Carlo Borghesio et Roberto de Ribón (1939) - Rogelia
  • Le Soleil a toujours raison de Pierre Billon (1943) - Georgia
  • Casimir de Richard Pottier (1950) - Angelita
  • Lady Paname d'Henri Jeanson (1950) - Mary-Flor
  • Opération Magali de Laszlo V. Kish (1953) - Magali
  • Monsieur Ripois de René Clément (1954) - Marcelle
  • La Belle Otero de Richard Pottier (1954) - une chanteuse/danseuse
  • Treize à table d'André Hunebelle (1956) - Consuelo Koukouwski
  • Don Juan de John Berry (1956)
  • Les jeux dangereux de Pierre Chenal (1958) - Mme Leroy-Gomez
  • Le masque de fer d'Henri Decoin (1962) - Anne d'Autiche
  • Die lustige Witwe (La veuve joyeuse) de Werner Jacobs
  • Mélodie en sous-sol d'Henri Verneuil (1963) - Mme Verlot
  • Mourir à Madrid de Frédéric Rossif (1963) - voix off : la récitante
  • Dis-moi qui tuer d'Etienne Périer (1965) - Mme Fayard
  • La curée de Roger Vadim (1966) - une invitée
  • Caïn de nulle part de Daniel Daert (1970) - La mère
  • Une saison dans la vie d'Emmanuelle de Claude Weisz (1972)
  • Jean Vilar, une belle vie de Jacques Rutman (1972)
  • La vie de plaisance de Pierre Gautherin (1975) - Raymonde
  • Le chant du départ de Pascal Aubier (1975) - Mme Lebris
  • Robert et Robert de Claude Lelouch (1978) - La concierge, Mme Goldman, mère de Robert Goldman
  • El Sur (Le sud) de Victor Erice (1982) - Doña Rosario
  • Stress de Jean-Louis Bertucelli (1984) - Madame D'Ambray

De son œuvre chantée, nous écouterons une chanson de Bruant, peu enregistrée et, dans le cas de Germaine Montero, peu disponible qui, d'après un récent coffret dédié à Bruant (AEPM 3018107) aurait été enregistré en 1954 mais qui a été distribué aux USA, sous étiquette Vanguard (33 T - 20cm) en 1953 [*] :

"Rodeuse de Berges" - Germaine Montero - 1953

[*] À moins qu'il ne s'agisse d'enregistrements différents. - Notons cependant, chez Vega, série Mille Pattes (sic) un double 33 T, publié via The International Pelgrims Group, a remis en circulation, en 1969 (?) quelques uns de ces enregistrements (mais pas cette "Rodeuse de berges") en ajoutant - il semble y avoir eu deux éditions : l'une destinée au marché européen, l'autre au marché américain - divers autres titres dont, pour ce qui est de celui distribué au Canada, sept de Bruant, trois de Xanrof, "Deux sous de violetttes" de Jean Anouilh (musique de G. van Parys), "Du gris" de Dumont-Bénech et, aujourd'hui, quoique nous n'avons pas tous les catalogues, l'introuvable "Le petit homme gris" de Béranger.