Amiati

Le Fils de l'Allemand

1882

Chanson créée par Amiati.

Paroles de Gaston Villemer et de Lucien Delormel - Musique de Paul Blétry

Éditeur : Balthot - Joubert

Nous n'en connaissons pas d'enregistrement (i.e. : avant 1914) mais, selon Martin Pénet (Mémoire de la chanson - Omnibus, France Culture), Christian Borel en aurait fait un en 1962, Phillipe Gauthier en 1968, Gérard Viala en 1993, Michèle Bernard et Patrick Mathis en 1993.


Paroles

Près de la nouvelle frontière
Un officier s'est arrêté
À la porte d'une chaumière
Il frappe avec anxiété
Une femme dont la mamelle
Allaite un gentil chérubin
Ouvre en demandant : Qui m'appelle ?
Et voit l'uniforme prussien

Refrain
Femme, dit l'officier, écoute ma prière
Pour lui donner ton lait je t'apporte un enfant
Dis-moi si tu consens à lui servir de mère
Moi je suis un soldat du pays allemand

Ce fils sur la terre Lorraine
M'est né d'hier et sans compter
Je paierais tes soins et ta peine
Vois, sa figure est rose et blonde
Tu peux le sauver du trépas
Sa mère en le mettant au monde
Vient de mourir entre mes bras.

J'avais un fils, dit la Lorraine,
Blond chérubin comme le tien
Mon homme et moi tenions la plaine
Devant un régiment prussien
Quand tes soldats saouls de carnage
Mirent le feu dans mon hameau
Et sans pitié pour son jeune âge
Tuèrent l'enfant dans son berceau

Refrain
Va passe ton chemin, ma mamelle est française
N'entre pas sous mon toit, emporte ton enfant
Mes garçons chanteront plus tard la Marseillaise
Je ne vends pas mon lait au fils d'un Allemand.