Alibert



Berval



René Sarvil

Zou ! Zou ! Zou ! Un peu d'aïoli

1932

Paroles de René Sarvil - Musique de Vincent Scotto

Interprètes : Alibert, Berval, René Sarvil...

Éditeur : Salabert.


Paroles

De tous temps la Canebière A lancé des expressions,
"C'est nature" ou "en première"
"Digué il qué vingue mon bon"
"Adieu collègue"
"Zou ! ça boulègue" ,
Mais maintenant,
Elle lance gaiement !

Zou ! zou ! zou ! Un peu d'aïoli,
Zou ! zou ! zou ! Baptistin, vas-y,
Et grâce à cette expression magique,
Tout s'arrange et tout devient comique,
Quand Chichois... s'aperçoit soudain
Qu'il est trompé par Antonin
Il ne s'en fait pas, il chante lui aussi;
Zou ! zou ! zou ! Un peu d'aïoli.
Plus de gens moroses,
On voit tout en rose,
En poussant gaiement ce cri !
Zou ! zou ! zou ! Un peu d'aïoli.

Si un jour près de Toinette,
Vous vous sentez raplapla
Et qu'auprès de la pauvrette
Vous passez pour un grand fada
Sans plus attendre,
Au lieu de prendre,
Des fortifiants,
Prenez tout simplement :

Zou ! zou ! zou ! Un peu d'aïoli,
Zou ! zou ! zou ! Baptistin, vas-y,
C'est bien mieux que des dragées d'Hercule
Ça vous remplac' toutes les pilules
Vous pourrez alors, sans effort,
Plusieurs fois battre des records
Et ça n'est pas une blague du Midi
Zou ! zou ! zou ! Un peu d'aïoli.
Plus de gens moroses,
On voit tout en rose,
En poussant gaiement ce cri !
Zou ! zou ! zou ! Un peu d'aïoli !

Nous possédons à Marseille
Un boxeur comme y en a pas
C'est la merveill' des merveilles
Il est plus fort qu'un fort à bras
Il est terrible
Presque invincible
Il prend pour ça
Avant chaque combat

Zoo ! zou ! zou ! Un peu d'aïoli,
Zou ! zou ! zou ! Ça lui réussit
Peuchère il n'a qu'à ouvrir la bouche
Pour que l'adversair' tomb' comme un' mouche
Deux boxeurs lui ont résisté
Le premier avait l'nez bouché
Le deuxième avait bouffé plus d'ail que lui
Zou ! zou ! zou ! Un peu d'aïoli.
Plus de gens moroses,
On voit tout en rose,
En poussant gaiement ce cri
Zou ! zou ! zou ! Un peu d'aïoli.