Le kiosque Bosc à Montpellier













Auguste Bosc

hef d'orchestre, arrangeur, compositeur et éditeur de musique né le 23 avril 1868 à Montpellier (34 - Hérault).

Le chef d'orchestre

Grâce à une bourse octroyée par la Ville de Montpellier, il s'en va étudier la musique au Conservatoire de Paris. Il dirige alors les formations des Bals de l'Opéra. Vient alors la direction des orchestres de l'Elysée-Montmartre et du Moulin de la Galette. Pour assouvir son désir d'ajouter de la fantaisie à la musique (trompes d'automobiles, coups de pistolet, etc.) et être libre de ses éxécutions, il crée, en 1904, le Bal Tabarin où l'on usera toutes les danses à la mode : le cake walk, le pilou-pilou, le Big Boot Dance. [2] Celeste Mogador y amènera le French Cancan.

En remerciement pour la bourse d'étude de la musique offerte par sa ville natale, il y fera construire, en 1926, à ses frais, un kiosque à musique, sur l'Esplanade de la Comédie [1],qui fut le premier ouvrage en béton armé dans la ville de Montpellier. Le 2 mai 1927, à 21 heures, Auguste Bosc en dirige le concert inaugural.

Avec son orchestre, il endisque chez Odeon, "Le Polo" que l'on entend à la page consacrée à "La Matchiche"...


Le compositeur

Le compositeur Auguste Bosc, nous laissera la délicieuse "Marche des petits Pierrots" dont on pourra écouter un extrait par Fred Gouin au  bas de la page consacrée au Bal Tabarin. Il composera la "Marche des Artistes" à l'occasion de la Fête des Artistes au profit de la maison de retraite le Château de Ris fondée par Dranem à Ris-Orangis.

Les "célèbres"(sic) valses de A. Bosc [3] qui n'ont pas vraiment traversé les âges, comme celles de son collègue strasbourgeois Emile Waldteufel (Les patineurs - España) pour lequel il arrangera la musique d'"Estudiantina".

  • "Amabilité"
  • "Ardente"
  • "Déception"
  • "Blanche et noire"
  • "Divine"
  • "Gervaise"
  • "Griserie"
  • "Ivresse d'antan"
  • "May flower"
  • "Léda"
  • "Mondaine"
  • "Mysterious vals'"
  • "Pitchounetta"
  • "Rose mousse"
  • "Thémis"
  • "Tendre missive"
  • "Volupté"
  • "Valse du paradis"
  • "Valse perverse"
  • "Valse réaliste"

Outre la "Marche des petits Pierrots" évoquée plus haut, nous concluons avec une valse lente composée en 1894, "Rose Mousse" que Paulette Darty créera  avec des paroles de Fabrice Lémon, sous le nom de "Pourquoi je t'aime". Passons à l'écoute
(mais attention ,hein ! c'est d'époque ! le Dolby NR n'avait pas encore été inventé ! :

"Rose Mousse" - Valse lente par la Musique de la Garde Républicaine.

Disque Zonophone n° Z 080060 - 1906


L'éditeur

Au numéro 8 de la rue Rochechouart à Paris, se tenait le commerce d'édition d'Auguste Bosc où l'on trouvait les œuvres du compositeur. Charité bien ordonnée !


Notes :
[1]
L'Esplanade de la Comédie, s'appelle aujourd'hui, l'Esplanade Charles De Gaullle.
[2] Dans Paris qui chante n 225 du 12 mai 1907 consacré à A. Bosc et son bal Tabarin.
[3] Les célèbres valses de A. Bosc : ainsi se nomme le livret de partitions diétailliées ci-dessus pour piano publié en 1928 aux éditions A. Bosc.


Auguste Bosc est décédé le 6 octobre 1945 dans sa ville natale.


Petits formats

 

Petits formats de la collection Christine et Jean-Francois Petit que nous remercions vivement.


Auguste Bosc est décédé le 6 octobre 1945 dans sa ville natale.