PAGE ANNEXE
________________

Petits formats
































Lucienne Delyle

Diseuse, née Lucienne Delache (légimitisée sous le nom de Trinquier), à Paris, le 16 avril 1913 (et non en 1917 comme on l'a trop souvent écrit) et décédée de leucémie, à Monte Carlo, le 10 avril 1962.

C'est par le biais d'un concours radiophonique qu'elle se fait entendre pour la première fois sur les ondes de Radio-Cité en 1939. On la dit jolie mais les photos de l'époque nous renvoient plutôt l'image d'un visage plutôt quelconque, même fade.

Lucienne Delyle et Aimé Barelli

Jacques Canetti s'intéresse à elle, puis Aimé Barelli qui deviendra son mari.

Ses premiers enregistrements, elle les fait avec les orchestres de Marcel Cariven, de Raymond Legrand et de Jacques Météhen.- Cela donne "Sur les quais du vieux Paris", en 1939 ; "Le paradis perdu" (du film - voir ci-dessous), en 1941 ; "Mon amant de Saint-Jean", en 1942 ; une chanson de Django Reinhardt, "Nuages", en 1943. - Le succès sera au rendez-vous jusqu'a la toute fin des années cinquante (elle passera en vedette à Bobino en 1961) avec : "Malgré tes serments", en 1944 ; "Boléro", en 1948 ; "J'ai rêvé de vous", en 1950 ; "Domino", en 1953 : "Java" en 1956...

La voix fait quelque peu penser à Lucienne Boyer, à ses tous débuts, puis elle devient langoureuse, éthérée. Ce n'est pas une chanteuse à voix : elle est intimiste mais de cet intimisme de cabaret où, devant un orchestre ou tout simplement un piano, la vedette du spectacle fait son tour de chant, en robe de soirée, sous le feu d'un seul projecteur. - Le style est connu. - On l'a vu et on peut le revoir à cent exemplaires dans les films de l'époque. - Sauf qu'avec Lucienne Delyle, il a atteint son apogée pour ne pas dire sa perfection.


Auteurs et compositeurs des chansons citées ci-dessus

  • "Sur les quais du vieux Paris" - R. Erwin et L. Poterat
  • "Le paradis perdu" - Hans May et R. Fernay
  • "Mon amant de Saint-Jean" - E. Carrara et L. Agel
  • "Nuages" - D. Reinhardt et J. Larue
  • "Malgré tes serments" - J. Howard (etc.) - Henri Christiné
  • "Boléro" - P. Durand et H. Contet
  • "J'ai rêvé de vous" (Sleepy Lagoon) - Eric Coates et L. Hennevé
  • "Domino" - L. Ferrari et J. Plante
  • "Java" - E. Stren et E. Marny

Petits formats

Voir ici.


Quelques enregistrements

On ne saurait passer sous silence ses grands classiques :

"Sur les quais du vieux Paris"

Avec l'orchestre de Marcel Cariven - 1939

(Cette chanson fait partie de notre série, La chanson française du Temps des cerises aux Feuilles Mortes en cinquante chansons - voir au numéro 43)

"Le paradis perdu"

Avec l'orchestre de Raymond Legrand - 1941

(Voir à Paradis perdu, le film)

"Malgré tes serments"

Avec l'orchestre d'Aimé Barelli - 1944

(Voir, à propos de cette chanson la page que nous lui avons consacrée.)

Mais la chanson suivante en surprendra sans doute plusieurs. - Créée par Lucienne Delyle, - Edith Piaf l'enregistrera en 1950 [*] - elle est de Pierre Roche et de Charles Aznavour :

"C'est un gars"

Avec l'orchestre d'Aimé Barelli - 1949

[*] Merci Monsieur Normandin !

Finalement, voir à André Dassary pour sa version de "Dans mon cœur".


Discographie

Frémeaux et Associés - dont nous ne vanterons jamais assez, nous l'avons dit et redit, la qualité des produits - ont récemment mis en marché un album double avec livret, notices etc. sous le titre de Lucienne Delyle.

Cet album contient les titres suivants :

"Sur les quais du vieux Paris" "Sans y penser"
"Le numéro treize" "Prière à Zumba"
"Bel ami" "Le caravanier"
"C'est drôle" "Souris-moi et dis-moi "Bonne chance !""
"Je crois aux navires" "Fumée"
"Le paradis perdu" "Si loin de toi"
"Y'a pas d'rfrain" "Le soleil a sauté dans ma chambre"
"Y'a d'la fumée dans ma banlieue" "Viens"

Recommandé. - Excellent travail de transfert. - Disponible chez tous les bon disquaires.

Pour les standards, se référer à un autre album, publié chez Pathé.


Filmographie

La silhouette de Madame Delyle peut être aperçue dans deux films :

  • dans le rôle d'une chanteuse dans Le bienfaiteur d'Henri Decoin avec Raimu dans le rôle titre (1942)
  • et en figurante dans le film de Maurice Cloche, Vingt-Quatr' Heures de Perm (1945), aux côtés, entre autres, de Jean Tissier, Julien Carette, Georgius, Paul Meurisse et André Numès, fils.