Alibert

Y'avait un thé tango

1927

Paroles de Charles-Louis Pothier - Musique de Charles Borel-Clerc

Interprètes : Alibert, Andrex et Suzy Doll

Éditeur : Borel-Clerc / Méridian.


Paroles

Fatigué de la vie de Paris
Un brave homme ahuri
Quitta l'faubourg Saint-D'nis
En Bretagne, il se r'tira bientôt
Dans un tout p'tit hameau
Près d'Landernau
Il se disait : Sûr'ment là-bas
Y aura pas d'Radiola !
Mais quand il arriva dans ce trou-là

Y avait un thé-tango
Avec trente-six négros,
Deux banques, un cinéma,
Les concerts Radiola ;
Y avait plusieurs douzaines
De garages Citroën,
Plus d'vingt marchands d'phonos,
Dancing et casino !

Y avait quatorze bars
Et des tas d'autocars ;
Les fermières, bien nippées,
Avaient les ch'veux coupés
Et toutes les vaches bretonnes
Dansaient le charleston !
Dans ce pays d'péqu'nots
Y avait un thé, un thé-tango !

Affolé, il reprit son essor
En se disant alors :
J'irai jusqu'au pôle Nord !
Et tout seul, au pays des pingouins,
Je s'rai tranquille au moins,
C'est tell'ment loin !
Au Groenland, il arriva
Mais il resta baba :
Dans ce désert glacé,
C'est insensé !?

Y avait un thé-tango
Avec trente-six négros,
Deux banques, un cinéma,
Les concerts Radiola ;
Y avait, au lieu de rennes,
Des chenilles Citroën,
Les phoques, tous en faux-col,
Allaient au music-hall !

Les pingouins, en smoking,
Chaloupaient au dancing,
Les ourses, bien nippées,
Avaient les ch'veux coupés
Et les oursons bien mis
Dansaient tous le shimmy !
Même chez les Esquimaux
Y avait un thé, un thé-tango !

A la fin, il en devint gâteux,
Il eut des tics nerveux
Et perdit ses cheveux.
Emporté par la danse de Saint-Guy
Il monta, m'a-t-on dit, au paradis.
Il soupirait : Enfin là-haut,
J'vais trouver l'repos !
Eh bien ! Mesdames, Messieurs,
Même dans les cieux?

Y avait un thé-tango
Avec trente-six négros,
Deux banques, un cinéma,
Les concerts Radiola ;
Y avait depuis trois s'maines
Un garage Citroën,
Saint Jules et saint Bruno
Etaient marchands d'phonos,
Saint Luc et saint Joseph
Avaient la T.S.F. ;
Sainte Zoé, bien nippée,
Avait les ch'veux coupés
Tandis qu'saint Chrysostome
Dansait le black-bottom,
Même dans les cieux là-haut
Y avait un thé, un thé-tango !