LA CHANSON FRANCAISE DE 1870 A 1945... EN ''PRESQUE'' 50 CHANSONS...




09  À LA CABANE BAMBOU


1899 - Paroles de Paul Marinier, musique recueillie et harmonisée par lui-même.

À toutes fins utiles, ici devrait s'intercaler un des premiers demi-succès de Mayol et qui ne deviendra vraiment populaire que 37 ans plus tard quand le grand Michel Simon décida de l'interpréter dans une de ses rares incursions dans le domaine de l'opérette.

Ce demi-succès s'intitulait "Cett' p'tit' femme-là" (de Félix Montreuil et d'Henri Christiné), mais fut par la suite connu sous le nom de : "Elle est épatante".

Nous y reviendrons sûrement à ce moment-là mais en attendant, cet autre succès qui date de l'année suivante et qui fait partie de toute une série de chansons dites "coloniales" dont l'apogée sera sans doute "Bou-Dou-ba-da-bouh", créée également par Mayol en 1913 et qu'il ira chanter jusque dans les tranchées lors de la Grande Guerre.

On peut questionner aujourd'hui le côté caricatural de ses paroles, mais cette chanson a bien amusé nos arrière-grands-parents lors de sa sortie.

L'interprétation que nous en proposons est, bien sûr, de Mayol lui-même, en 1905 :

Disque Gramophone n° 5109

Les paroles sont ici.