Chanté par :

  • Mme Baccarat au concert du cheval blanc en octobre 1869, (lien Gallica)

  • Mlle J. Cambon au Casino de Toulouse en novembre 1869, (lien Gallica)

  • Mlle Julia Pascal au Casino de Toulouse en janvier 1870, (lien Gallica)

  • Mlle Camille au concert Tivoli en février et mars 1870,

  • Mlle Claude aux Porcherons en avril 1870,

  • Mme Léonie au pavillon des Ambassadeurs en mai 1874, (lien Gallica)

  • Mme Clerc au concert du XIXe siècle en septembre et octobre 1874 ;

  • Léonie Georgel à Ba Ta Clan en septembre et octobre 1874 ;

  • Mme Anna Olvéro à Ba Ta Clan en février 1876

Merci à Claire Simon-Boidot pour les sources,
le petit format et la saisie des paroles.

Les larmes du chasselas

1869

Créée par Mlle Cécile Leconte aux concerts du XIXe siècle

Paroles de Lucien Gothi et musique de Marc Joly

Dédicace : A Mlle Colombat


Paroles

Hé là-bas ! j'suis la bourguignotte,
de tout's les femm's le plus beau brin,
Comm' vous mes gas, moi je grignotte,
au grappillon qui met en train !
À c't'heur' qu'j'ai la lèvre rose,
le teint rouge et le nez vermeil...
Buvons ! l'bon vin c'est not' rosée,
pour nous il remplac' le soleil.

Refrain
Tapons, tapons su'l'chasselas !
Faut qu'ça passe avec grâce ;
Tapons, tapons su'l'chasselas !
Tout boit ici-bas :
Glou, glou, glou, glou,
Glou, glou, glou, glou...
Mes amis buvez un coup ;
Glou, glou, glou, buvez mes gas ! les larmes du chass'las !
Tapons, tapons su'l'chasselas !
Faut qu'ça passe avec grâce ;
Tapons, tapons su'l'chasselas !
Tout boit ici-bas.

J'sommes ben portants dans ma famille
Mon père a l'ventr' comme un tonneau,
Ma mèr' n'tient pas sous la charmille
Ma sœur dans son vin n'met pas d'eau.
Moi je n'dédaign' pas le bourgogne,
Mon mari n'en a pas d'mépris...
Quand on lui reproch' sa roug' trogne,
Il dit : j'suis pas roug' quand j'suis gris.

au Refrain

Pour votr' bébé, t'nez ma bonne dame,
Quand vous n'savez à quel sein l'vouer
Pas d'nourrice c'est du feu sans flamme ;
V'la mon r'mède il faut l'approuver ;
Lorsque l'enfant crie à tu'-tête !
S'il est chétif et maigriot...
À la bouteille il faut qu'il tète ;
J'vous promets qu'c'est l'meilleur lolo.

au Refrain

Quand la bouteille pleure et chuchote...
Amis faut boire sans façon !
Car le vin pour la bourguignotte,
C'est le printemps pour le pinson,
J'voudrais pouvoir verser à boire
À notre pauvre genre humain ;
Vous tous si vous voulez m'en croire ?
Buvez en répétant c'refrain :

au Refrain