LA CHANSON FRANCAISE DE 1870 A 1945... EN ''PRESQUE'' 50 CHANSONS...


33  LA FILLE DU BÉDOUIN

   ou

LA CARAVANE


1927 - Paroles d'André Barde et musique de Raoul Moretti.

Il n'avait pas l'imagination fiévreuse d'un Georgius, ni la présence scénique d'un Chevalier et on ne l'adorait pas comme on adorait Tino Rossi mais quand il montait sur scène, on était certain de passer une bonne soirée.

Plutôt petit, Georges Milton avait une voix agréable sans plus.

Son atout ? Il ne respirait jamais et c'est son public qui s'essoufflait à l'entendre chanter des refrains pleins d'entrain qui mettaient tout le monde de bonne humeur.

De ces refrains, il en a créé des dizaines. - On ne se souvient que de quelques-uns (et encore), mais ils ont fait rire toute une génération : de "Bouboule et moi" (un duo avec Maurice Chevalier) à "J'ai ma combine" en passant par "C'est pour mon papa", "Émilienne", "Si tous les cocus", "Totor, t'as tord", etc. - On en trouvera quelques-uns sur la page que nous lui avons dédiée. - Mais de tous ces titres, il y en a un que l'on ne peut pas oublier et c'est cette "Fille du Bédouin" qui fut, pendant des années, un hit à chaque fois qu'il l'interprétait. - Comment en effet oublier cette "Fille du Bédouin" qui suivait nuits et jours cette caravane... - Reste juste à se demander pourquoi on ne rit plus de nos jours.

Un lien vers une vidéo (remarquable) de cette chanson interprété par Georges Milton se trouve à la page des paroles de cette chanson.

Disque Columbia - n° D 190.40