LA CHANSON FRANCAISE DE 1870 A 1945... EN ''PRESQUE'' 50 CHANSONS...


44  COMME DE BIEN ENTENDU


1939 - Paroles de Jean Boyer et musique de Georges Van Parys.

Andrex, Suzanne Dantès, Dorville, Arletty, Michel François et Michel Simon au même programme, chacun chantant un couplet d'une chanson dont il faudrait faire exprès pour ne pas s'en souvenir. - Qu'espérez de plus ? - Elle est tirée d'un film, Circonstances atténuantes, de Jean Boyer, son parolier qui, fils du célèbre Lucien Boyer (celui de "Mont' là-dessus"), devenu cinéaste (de nombreux films avec comme vedettes Bourvil, Fernandel, etc.), avait débuté, comme son père, dans la chanson : "Les gars de la Marine", "Avoir un bon copain", "Tout est permis quand on rêve"...

Le film a eu un certain succès, mais la chanson, elle, est passée à l'histoire.

 

On pourra en voir un extrait (du film) en allant sur les pages que nous avons dédiées à Dorville, ou Arletty, mais la chanson, elle, mériterait une page à elle toute seule...

Remarque : L'intervention de Michel Simon, connu pour sa truculence, peut paraître quelque peu retenue dans cette chanson mais il ne faut pas oublier que dans ce film, il joue le rôle d'un juge qui se retrouve par hasard dans un cabaret truffé de petits criminels...

Les paroles sont ici.