Cafés-Concerts et Music-Halls

Attention : cette page et ses annexes seront amendées au fur et à mesure que ce site fera référence, notamment dans ses fiches biographiques, aux Cafés-Concerts et Music-halls. Nous ne pouvons que trop vous recommander de la consulter régulièrement.

Dans la liste qui suit, en orange, les établissements qui ont gardé leur nom et (ou à peu près) leur vocation première.
En gris, les établissements dits "secondaires".

Note : en bas de page, on trouvera des liens vers d'autres photographies d'établissements, de programmes, d'affiches et vers une liste (non exhaustive) des établissements de province.


Un clic agrandit ou élargit la plupart des photos qui suivent.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W XYZ
(Cliquer sur l'index pour changer de page)

N


     
  • Neptune (Grand) - 148, Quai d'Auteuil, 16e (aujourd'hui Quai Louis Blériot, 16e)

    Aujourd'hui : appartements (Retour au plan de Paris)
 
  • Nouveau Casino (Le) - 109, Rue Oberkampf, 11e

    De 1906 à 1914. Rouvert en 2001 ?

    Aujourd'hui : café-concert
  • Nouveau-Concert - 9, Rue du Faubourg-Montmartre, 9e

    Anciennement Brasserie Moderne, reprise en 1880, sera autorisée, en 1888, à faire du concert. Transformée intégralement, en 1897, elle devient le Nouveau-Concert. Fermé, en 1902, pour être repris par toute une succession de cabarets à strip-tease et attractions, dont le dernier en date Le Nid des Vedettes, l'établissement disparaît dans les années '50.

    Aujourd'hui : commerce & appartements (Retour au plan de Paris)
 
  • Nouveau Siècle - 101, Rue d'Alésia, 14e

    De 1901 à 1902
 
  • Nouvelle-Athènes - 9, Place Pigalle, 9e

    D'abord établissement d'un marchand de vin, prend, en 1855, le nom de Nouvelle-Athènes. Vers 1871, il devient le rendez-vous des impressionistes (sert entre autres de décor à L'absinthe de Degas). En 1896, ouvre à l'entresol le concert de la Feuille de Vigne. Sans succès. Eugénie Buffet en fait le Concert de la Nouvelle-Athènes, en 1905.
    Au 20ème siècle, devient le Monico, un café, puis New Monico, un cabaret, puis Narcisse, toujours cabaret, puis est démoli - avec le n°66 Rue Pigalle (ex Bricktop's - Le Sphinx - New Moon - Le Temple) - pour devenir un restaurant-concert sous le nom de La Nouvelle-Athènes.

    Aujourd'hui : restaurant-concert (Retour au plan de Paris)
 
  • Nouvelle-France, Brasserie de la - 124, Boulevard de la Chapelle, 18e
 

Retour à la page d'introduction   ou   Photographies...   Affiches...   Programmes...   Établissements en province...