Urban

Antoine Urbain, interprète né au Bouscat le 4 décembre 1884, décédé à Paris le 17 octobre 1947.

Sa carrière fut assez longue. Déjà présent avant la grande guerre ; en d'abord, comique troupier, puis, en chanteur fantaisiste - en 1903 au Bijou-Concert (il a 19 ans ?) ; à la Pépinière en 1904, 1905 ; à la Cigale, en 1910, 1911... (une mention dans Paris Qui Chante du 8 janvier 1905) il se tourna très vite vers la comédie musicale avec une troupe, à Lyon, où il créa, en 1917, le rôle-titre dans Flup ! de Joseph Szulc (livret de Dumestre), rôle dans lequel Dranem allait triompher, à Paris, en 1920.

Il est également de la création de Phi-Phi, en 1918, - livret de Fabien Solar et d'Albert Willemetz, musique d'Henri Christiné - dans le rôle de Phidias avec Alice Cocéa en Aspasie et Dréan dans Le Pirée, comédie musicale qui allait être tournée en film (muet) en 1927, mais avec Georges Gauthier dans le rôle-titre (réalisation : Georges Pallu).

Et puis, sans être la débâcle, on ne lui confiera, à partir de 1920, que des rôles de plus en plus secondaires :

  • La Sirène (1920), avec Judic.
  • Les amants légitimes de Jean Bastia et Fernand Malet (1925)... avec Yvette Guilbert dans le rôle-titre
  • Le Pêché capiteux de Pierre Veber et René Mercier (1925)... avec Arletty !

Et ainsi de suite...

  • Avec, comme partenaire en scène, Georges Milton (Comte Obligato, en 1927
  • Dranem, encore (Bégonia, en 1930)

Faut dire que, dès 1921, jouer avec Maurice Chevalier dans Dédé... 

Sa dernière [grande] apparition sur scène semblerait dater de 1939 dans Billie et son équipe où on lui a confié le rôle du Baron Diezeny qui ne fut pas un four, mais pas loin.

Après, plus rien... enfin : on ne le voit nulle part dans les programmes que nous avons consultés sinon, quatre ans auparavant, une " dernière ? " présence à l'A.B.C. en 1935.


Au cinéma ?

Guère plus de chance :

Il ne joua que de petits rôles dans quelques films :

  • Chignole de René Plaissetty (1919)- d'après le roman de Marcel Nadaud.
  • Chacun sa chance de René Pujol et Hans Steinhoff (1931) où, au générique, on retrouve également Jean Gabin et Jean Sablon.
  • Passionnément de René Guissart et Louis Mercanton (1932) - dans le rôle du commandant. - Scénario de Jean Boyer et Albert Willemetz, d'après un roman de Maurice Hennequin. - Ce film mettait en vedette Florelle aux côtés de Fernand Gravey, René Koval, Louis Baron fils et Julien Carette.
  • Mon cœur balance de René Guissart (1932) en compagnie de : Marie Glory,  Noël-Noël, Jean Aquistapace et Marguerite Moreno.
  • Ciboulette de Claude Autant-Lara (1933) sans une adaptation d'un comédie musicale de Francis de Croisset et Robert de Flers (avec dialogues additionnels de Jacques Prévert).

Dans ce film : Simone Berriau dans le rôle de Ciboulette ;  Robert Burnier dans celui d'Antonin ; Dranem dans celui du Père Grenu ; Madeleine Guitty en Mère Pingret.

André Urban y jouait le rôle de Monsieur Duparquet.

  • Champignol malgré lui de Fred Ellis (1933)
  • Le destin s'amuse d'Emil E. Reinert (1947)

Ce film mettait en vedette André Tabet, André Claveau, Dany Robin, Jean Carmet, Noël Roquevert, Jean-Roger Caussimon et André Numès, fils.

André Urban y tenait un rôle plus que secondaire.


Sur disques

Une chose remarquable :

Robinson Crusoe d'Henri Christiné (livret de Camille Ducray), en 1932 : un coffret de six disques Gramophone. Mais qu'en reste-t-il aujourd'hui ?

Pour le reste, on le retrouve chez Pathé, Columbia, Polydor, mais vraiment pas en grande quantité.

Dès 1921, en duo avec Chevalier ("Dans la vie faut pas s'en faire") et puis après, jusqu'en 1933 dans diverse interprétations de choses créées par d'autres : "Le petit objet" (Polin), "La fille du bédouin" (Georges Milton), etc.

La voix, pourtant, est agréable, la diction très acceptable et l'interprétation générale fort appréciable.

On pourra le constater sur les pages que nous avons consacrées à La chanson française de 1870 à 1945 en presque 50 chansons au numéro 17.


Pour la petite histoire de la création de " Phi-Phi ", voir au lien suivant :

http://www.albertwillemetz.com/PHI-PHI-histoire.htm


Et pour celle concernant " Dédé " voir à :

http://anao.pagesperso-orange.fr/oeuvre/dede.html